Le gouvernement français invite l’Expédition Antarctique Blanc

Share

C’est un grand honneur d’avoir reçu une invitation du ministère français de la Transition écologique et solidaire à remettre le drapeau de l’expédition internationale à Mme Sophie-Dorothée Duron, Conseillère Biodiversité Eau Mer au Cabinet du Ministre sur la recommandation du Président de la République française Emmanuel Macron.

Le 1er avril 2019 à 16h00, Mme Sophie-Dorothée Duron, Conseillère Biodiversité Eau Mer, accueillera une délégation de l’expédition internationale Antarctic Blanc, menée avec succès et avec le soutien de la France. La délégation présentera le drapeau de l’expédition, qui représentait, entre autre, la France en Antarctique, comme un symbole du souvenir.

Le Président français Emmanuel MACRON a personnellement souligné dans sa lettre de soutien à l’Expédition l’importance de la préservation de l’écosystème de notre planète et la valeur d’une sensibilisation de la société par cette initiative.

TEMPÊTES ET ICEBERGS

Expédition Antarctique Blanc poursuivait des objectifs historiques, sociaux et environnementaux. Les 12 participants de l’initiative à l’expédition, soutenue également par les Nations Unies et 19 États, ont traversé sur un voilier de 20 mètres, deux fois en 12 jours, dans les conditions les plus difficiles, l’une des routes maritimes les plus dangereuses du monde – le détroit de Drake, couvrant 1129 milles marins (plus de 2 000 km). Le voyage a été marqué par le passage de plusieurs systèmes orageux en Antarctique et au large du Cap Horn, ce qui a retardé de plusieurs jours le retour de l’expédition. Des vents soufflant jusqu’à 50 km/h, des vagues jusqu’à 8m de haut et des températures autour du point de congélation ont exigé des performances physiques de haut niveau de la part des participants à l’expédition.

CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE INTERNATIONALE.

Naviguer sur des routes historiques. L’expédition a commémoré les chercheurs, explorateurs et marins dont les navires ont dû surmonter les difficultés survenues pour atteindre une région inconnue du monde. L’équipe internationale a organisé une cérémonie commémorative sur l’île volcanique proche de l’Antarctique, d’importance historique, l’île de la Déception. Au nom de tous les États ayant soutenu l’expédition et des Nations Unies, une couronne de glace locale a été symboliquement formée et déposée afin de rendre hommage aux réalisations internationales dans l’exploration de ce continent unique. Les pays ayant soutenu l’expédition comptent parmi les signataires du Traité sur l’Antarctique du 23 juin 1961, un traité politiquement unique en son genre. Les chefs d’Etat et de gouvernement des 19 nations ont exprimé leur soutien à cette expédition unique et privée par des lettres adressées au chef de l’expédition, Jochen Werne, notamment pour la réalisation de cette cérémonie de commémoration.

LA FRANCE ET LE TRAITÉ ANTARCTIQUE.

La France a adhéré au Traité sur l’Antarctique le 23 juin 1961 et, par sa signature, a également reconnu que “dans l’intérêt de l’humanité tout entière, l’Antarctique est utilisé exclusivement à des fins pacifiques et ne doit pas devenir le théâtre ou l’objet de discorde internationale” “qu’il est dans l’intérêt de l’humanité toute entière que l’Antarctique soit à jamais réservée aux seules activités pacifiques et ne devienne ni le théâtre ni l’enjeu de différends internationaux”. La France a également souligné son engagement en faveur de la préservation de cet écosystème en tant que “réserve naturelle dédiée à la paix et à la science”.

INITIATIVE DU PNUE POUR DES MERS PROPRES.

L’objectif principal de l’expédition était de sensibiliser le public international à la préservation de l’écosystème unique de l’Antarctique et de soutenir l’initiative des Nations Unies Clean Seas pour combattre les déchets plastiques dans les océans. Avec l’Expédition Antarctique Blanc, cet important projet du Programme des Nations Unies pour l’environnement est maintenant accepté sur tous les continents de notre planète.

LES CONSÉQUENCES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR L’ÉCOSYSTÈME.

De plus, l’expédition a soutenu le projet de recherche de l’Université du Connecticut et de l’Université Northeastern sur le métabolisme du plancton en en prélevant des échantillons, ce qui pourrait apporter une contribution fondamentale à l’obtention de réponses rapides sur les réactions de l’écosystème face au changement climatique.

DES BALEINES DANS L’ANTARCTIQUE.

Avec l’observation de 18 baleines différentes et la documentation détaillée sur leur position et leur comportement, l’expédition a également contribué à l’établissement de la plateforme mondiale d’observation des baleines “Happy Wales”. Cette plateforme vise à fournir à la science des connaissances approfondies sur le comportement et le développement des plus grands mammifères de notre planète.

LE DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS ET DES JEUNES.

Afin de promouvoir des projets internationaux pour les enfants et les jeunes, plusieurs retransmissions en direct en mer et sur le continent Antarctique avec les enfants de l’école de voile du Yacht Club de Monaco ont eu lieu. A son retour, l’équipe a visité l’école de voile Cedena Yacht School Puerto Williams, au Chili, qui est ouverte aux enfants de tous les milieux de la région la plus méridionale de notre planète, et qui les encourage par le sport à développer leurs propres objectifs et traits de caractère, propices à leur développement personnel. En plus d’un don de l’équipe de l’expédition, elle a posé la première pierre d’un échange international et les enfants ont suivi une présentation sur l’Antarctique et son importance.

LA RECONNAISSANCE INTERNATIONALE.

La visite à Paris marque la cinquième réception importante pour Expédition Antarctique Blanc après celle du Prince Albert II à Monaco, de l’ambassadrice des pôles des Pays-Bas, Carola van Reijnsoever, à La Haye, du Président de l’Autriche Alexander Van der Bellen à Vienne et du secrétaire particulier de Sa Majesté la Reine du Danemark Henning Fode.

INVITATION À LA PRESSE

Après la remise du drapeau le 1er avril 2019 à 16h00 à Paris, le chef d’expédition Jochen Werne et le chef de liaison en France Olivier Blanchard seront à la disposition de la presse pour répondre à des questions et interviews, ou se prêter à des photos et des tournages.

Sur demande, la délégation peut également participer à des conférences de presse à Paris ce jour-là.

L’accréditation est demandée. Veuillez envoyer un e-mail à ExpeditionLeader@AntarcticBlanc.comà cet effet.

Participants à l’expédition – Équipe Offshore

Jochen Werne Chef d’expédition

Marco Schröter Directeur de la sécurité

Oliver Picht Navigateur et chef de la documentation

Linden Blue Chef des communications

Bernd Görgner Chief Medical Officer

Benon Janos Coordinateur des initiatives environnementales

Wolfgang Händel Directeur de la logistique

Hans Axtner Maître de cérémonie

Michael Melnick Coordinateur en chef des sciences

David Gamba Observateur en chef

Wolf Kloss Skipper et propriétaire d’un bateau d’expédition

Karl Papenfuss Maté

Commentaire sur l’initiateur de l’expédition – The Global Offshore Sailing Team (GOST)

L’expédition “Antarctic Blanc” est la suite de l’initiative polaire lancée en 2016 avec des objectifs comparables sous le nom de “Arctic Ocean Raptor”, mais dans la zone maritime du Spitzberg et jusqu’à la limite de la banquise arctique. Un autre aspect important a été la commémoration des marins de toutes les nations, qui ont rempli leurs fonctions de marins au cours des opérations maritimes dans l’Arctique dans des conditions météorologiques généralement impitoyables et qui ont en partie perdu la vie. Au nom du roi norvégien Harald V et du gouvernement canadien, une couronne a été remise au lac ; la Belgique, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et l’Italie ont également apporté leur soutien international à cette expédition. Fondée en 1999 par Jochen Werne et Guido Zoeller, l’équipe Global Offshore Sailing Team s’est à nouveau engagée dans l’histoire maritime et les questions environnementales avec cette expédition particulièrement exigeante et sa campagne People’s Diplomacy.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *